Suite aux mesures prises pour lutter contre la Covid-19, les cours sont uniquement disponibles en visionnage sur notre plate-forme de cours. Nous n'assurons aucun cours à Paris.


Présentation du cours :


Cours de niveau : 2 - Validant pour le parcours certifiant

Le bouddhisme, bien qu'il exprime une philosophie profonde et des concepts riches, est essentiellement une pratique. Pour bien appréhender le bouddhisme il est nécessaire d'en connaitre les innombrables moyens qu'il met en œuvre pour la réalisation des vérités qu'il annonce.

Les nombreuses pratiques sont l’éventail de possibilités dont chacun dispose, sur la base de sa propre histoire et de ses propres circonstances, pour entreprendre le chemin qui porte à l'éveil.

Dans ce cycle d'études les pratiques sont présentées dans leur contexte traditionnel, historique et social. Il ne s'agit pas de pratiquer, mais d'en connaître les raisons, les implications, les modalités de mise en œuvre pour éclairer éventuellement un choix d'engagement.

Le cycle prévoit une rencontre avec un pratiquant expérimenté ou bien un maître, et une visite à un centre de pratique afin de compléter la connaissance par le témoignage vivant de ce que signifie pratiquer.

Chaque séance fait l'objet d'enregistrements vidéo qui sont mis à disposition des étudiants sur cette plateforme

Ces cours ont lieu les samedis, de 10h à 13h, en visioconférence.

Choisissez votre plan de paiement :


€280

202009PRATX1

Découverte des pratiques (Paiement 1 fois)

3 paiements de €99/mois

202009PRATX3

Découverte des pratiques (Paiement 3 fois)

Adhésion intégrée à votre inscription

En vous inscrivant à un cours vous acceptez d'adhérer à l'IEB, association loi 1901. Votre adhésion aura une durée d’un an, pendant laquelle vous bénéficierez des droits et devoirs d'un adhérent d'une association loi 1901, tels que précisés dans les statuts et documents internes de fonctionnement. Plus d'informations sur la page des adhésions.

Les enseignants :

Philippe Cornu, président de l’IEB, a étudié le bouddhisme sous la direction de maîtres du bouddhisme tibétain, nyingma et bönpo. Docteur en ethnologie religieuse, ancien chargé de cours à l’INALCO et professeur à l'Université catholique de Louvain-la-Neuve (UCLouvain, Belgique) en bouddhisme, hindouisme et histoire des religions, il a publié des traductions de textes fondamentaux du bouddhisme : Longchenpa, La liberté naturelle de l'esprit (Seuil, Points Sagesse, 1993), Padmasambhava, Le Livre des morts tibétains (Buchet-Chastel 2009 et Pocket), le Soûtra du Diamant (Fayard, coll. Trésors du bouddhisme, 2001), Vasubandhu, Cinq traités sur l'Esprit Seul (Fayard, 2006). Il est aussi l'auteur du Dictionnaire encyclopédique du bouddhisme (Seuil, 2001-2006), de l'essai Le bouddhisme, une philosophie du bonheur? (Seuil, 2013) et du Manuel de bouddhisme en 3 tomes (rangdröl, 2019). Il a aussi publié une Introduction à l'histoire des religions (rangdröl, 2016), ces deux derniers ouvrages étant en auto-édition. 

Jérôme Ducor, président de l’IEB, titulaire d'une licence en histoire des religions et d'un doctorat en japonologie à l'Université de Genève, est privat-docent de l'Université de Lausanne et conservateur du département Asie du Musée d'ethnographie de la Ville de Genève. Il a reçu l'ordination et la maîtrise de l'école bouddhique Jōdō-Shinshū ("Ecole Vraie de la Terre Pure") et est responsable du temple Shingyoji de Genève. Il a notamment publié : Shinran. Un réformateur bouddhiste dans le Japon médiéval (Infolio, 2008), Le Sūtra d'Amida prêché par le Buddha (Société Suisse-Asie, Peter Lang, 1998). Il est aussi le responsable du site Internet "Buddhist Resources Links Pitaka".

Daniela Campo, historienne et sinologue, est maître de conférences à l’Université de Strasbourg. Spécialiste de l’histoire du bouddhisme chinois au XXe siècle, elle a notamment étudié les hagiographies bouddhiques, les lignées du Dharma et les codes monastiques. Entre 2015 et 2018, elle a codirigé avec Ester Bianchi le projet de recherche international « Vinaya Revival in 20th Century China and Taiwan » ( https://vinayarevival.com/ ). Elle travaille actuellement sur les sermons bouddhiques de l’époque Républicaine (1912-1949) et sur les pratiques individuelles et collectives d’un monastère Chan féminin en Chine du sud. Elle a publié La construction de la sainteté dans la Chine moderne : la vie du maître bouddhiste Xuyun, Paris, Les Belles Lettres, 2013.

Jigmé Thrinlé Gyatso. Né en 1967, moine bouddhiste dans la lignée Drukpa depuis 1987, poète depuis l’enfance, aumônier en milieu hospitalier en Vendée pour l’Union Bouddhiste de France, conférencier, protagoniste du dialogue interreligieux, accompagnant spirituel à Drukpa Vendée, Drukpa Grenoble et Drukpa Tours.

Lama Jigmé Thrinlé Gyatso a vécu 14 ans en communauté à Drukpa Plouray puis 15 ans en retraites solitaires en France, en Inde et au Népal. Il est disciple du Kagyü Khenchen Yéshé Chödar Rinpoché, du 5e Shri Sengdrak Rinpoché et du 12e Gyalwang Drukpa. Il a reçu des enseignements de plusieurs autres maîtres dont Sa Sainteté le Dalaï-Lama, Kyabjé Zichen Bairo Rinpoché, Kyabjé Trülshik Rinpoché, Khenpo Nyoshül Rinpoché, Gyaltsen Trülku Rinpoché et Khenpo Tringa Rinpoché.

De retour en sa Vendée natale depuis 2014, il y a fondé les associations Mypam et Drukpa Vendée qui organisent avec lui des retraites de méditation collectives, conférences, lectures poétiques et concerts. Il se déplace régulièrement en Europe pour des conférences et dans l’Himalaya pour des pèlerinages. Il est l’auteur de plus d’une douzaine d’ouvrages aux éditions de l’Astronome qui ont créé pour lui la collection « Voyage intérieur ». Il est membre de la Société des écrivains de Vendée, de la Société des gens de lettres, de la Maison des écrivains et de la littérature, et de l’association Écritures et spiritualités.

Sites de référence : https://drukpavendee.com ; https://mypam85.com


Didier Treutenaere est diplômé en philosophie de l'Université Paris-Sorbonne. Spécialiste des textes bouddhistes en langue pāli, il vit en Asie du Sud-Est où il poursuit des travaux d'écriture et de traduction d'ouvrages consacrés à la tradition Theravāda. Il a été ordonné moine dans l'ordre Mahānikāya de Thaïlande en 2018, pour la durée de la traditionnelle retraite de la saison des pluies.